Obourg : Le nouveau MOHA

image.jpg

Suite à la montée en D1 du MOHA en 2008, la Ville de Mons avait pris la décision de rénover totalement les infrastructures du MOHA et rénover entièrement le revêtement de la piste existante (en 2010).

Le MOHA (Mons Hainaut Obourg Athlétisme) est un club d’athlétisme implanté à Obourg depuis de nombreuses années.

Le club grandissant de jour en jour souhaitait évoluer vers une infrastructure plus confortable et plus adaptée à la pratique sportive de haut niveau et ce afin de pouvoir accueillir des manifestations de plus grande envergure, juste ambition en raison du niveau des équipes et des performances individuelles des athlètes, sur la scène des interclubs nationaux.

Aujourd’hui, dans des infrastructures flambant neuves et très bien équipées le MOHA est prêt à vivre un nouveau chapitre de son existence.

Le MOHA va pouvoir accueillir des compétitions nationales et internationales, grâce à ses nouvelles installations de pointe dans le domaine de l’athlétisme et bénéficier d’une infrastructure qui pourra permettre le développement et une qualité meilleure des entraînements, notamment pour les disciplines techniques

Cette configuration « tribune avec 6 couloirs indoor adossés » est une 1ère en Belgique !

La seule infrastructure équivalente se trouve à Calais en France.

L’avantage de cette formule est qu’elle permet la pratique de l’athlétisme tout au long de l’année dans des conditions optimales, avec l’utilisation de l’ « indoor » en cas d’intempéries.

Tous les spécialistes et responsables du monde de l’athlétisme belge se réjouissent de la mise sur pied d’un tel outil qui sera un réel plus pour l’athlétisme dans notre pays.

 

L'historique du club


Le MOHA fut créé par des passionnés d'athlétisme travaillant aux Cimenteries d'Obourg (devenue depuis HOLCIM). C'est très logiquement « Obourg Sport » que le club fut baptisé en 1947.

Une entente cordiale a toujours existé entre le cercle sportif et la direction de l'entreprise, celle-ci encourageant au maximum le caractère bénévole des activités; l'aspect social positif de ces animations occupant de manière constructive les jeunes de la région.

D’ailleurs, de nombreux membres du personnel et cadres de l'usine ont souvent dirigé avec succès les destinées du club. Le club des "Cimentiers" s'est forgé au fil des ans un palmarès envié et a occupé une place de choix dans la hiérarchie nationale.

C'est avec une fierté toute légitime que le club permis à deux de ses plus beaux fleurons de participer aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988.

Aujourd’hui, le club compte plus de 400 adhérents, 15 entraineurs et 60 bénévoles.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.