Sécurisation du quartier de la gare de Mons ... bilan.

 quartier de la gare.jpg          

Nicolas Martin, Bourgmestre ff de Mons a présenté à la presse ce 14 mai 2013 son plan de sécurisation et d’amélioration du quartier de la gare de Mons. Le message est ferme et clair.

Rappelons que l’objectif de ce plan d’action est de rétablir la sécurité, la propreté et la convivialité dans le quartier de la gare et singulièrement d’améliorer le cadre de vie des habitants et des commerçants ; de rétablir l’attractivité du quartier de la gare pour les investissements privés en logement, commerces, bureau et hôtels ; de stopper l’effet ghetto qui s’y développe et de préparer le quartier à l’aménagement des grands projets tels que la nouvelle gare et son parking, le centre des congrès et les nouveaux complexes hôteliers.

C’était la première fois qu’une action de cette ampleur, impliquant transversalement les équipes communales de différents services (logement, urbanisme, population, prévention, régie foncière, économie, gestion centre – ville, APS, cellule incivilités et travaux) et de la Police, était mise sur pied.

Pas juste un "One Shot"

S’il s’agissait de montrer aux médias le travail voulu par le Bourgmestre ff, il faut savoir que les différents services impliqués, tant la police que les services communaux, régionaux et fédéraux, ont déjà travaillé en amont et poursuivront leur travail de manière systématique dans le périmètre du quartier de la gare.

Ainsi, depuis le mois de janvier de cette année, Nicolas Martin s’est employé à rencontrer les différents services de la Ville et les officiers de la police ; de même que les commerçants et habitants du quartier, ainsi que le Parquet, également associé à cette opération.

Cette approche menée avec les acteurs de terrain porte donc à la fois sur la prévention, la répression et l’investissement public. Elle débouchera sur la création d’un comité de suivi permanent du quartier de la gare.

Le périmètre concerné comprend l’axe commerçant de la gare (Rogier, Léopold II, Louise, Petite Guirlande, Masquelier, Athénée, Capucins, Grand Rue non piétonne), ainsi que les rues Terre du Prince, de Bertaimont, Lamir, de la Petite Boucherie et Notre Dame.

Les actions menées portent sur les domaines suivants :
1. LA SECURITE (création d'une patrouille spéciale "gare")
2. LES COMMERCES (contrôle de commerces ciblés)
3. LE LOGEMENT – L’URBANISME (inventaire et contrôle des immeubles "boîtes-aux-lettres")
4. LA PREVENTION
5. L’EMBELISSEMENT DU CADRE DE VIE
6. L’ENCADREMENT SOCIAL ET LA POLITIQUE D’INTEGRATION

Par ailleurs, rappelons que le commissariat de proximité du centre – ville de Mons établira ses quartier au 1er semestre 2014 en plein cœur du quartier de la gare de Mons, à la Place Louise.

Bilan chiffré de l'opération du 14 mai:

  • 1 saisie d’un pacson de stupéfiants ; 65 personnes contrôlées ; 45 véhicules contrôlés (1 défaut d’assurance ; 2 défauts de contrôle technique ; 10 perceptions immédiates pour infractions diverses) ;
  • 11 personnes en séjour illégal (procédure office des étrangers en cours) ;
  • 1 contrôle d'une personne recherchée par la police dans le cadre de trois dossiers incivilités ;
  • 3 saisies douane ; 1 contrôle comptabilité à planifier ; 1 PV douane (contrebande alimentaire ou boissons) ;
  • 3 PV Onem (travail au noir ou non respect de la législation relative aux contrats de travail) ;
  • 1 avertissement Afsca ; 1 PV Afsca (non traçabilité des aliments ou problème d’hygiène) ;
  • 1 avertissement SPF (non affichage des prix) ;
  • 1 PV ONSS (Travail au noir).

Une évaluation de ce plan « gare » sera organisée dans quelques semaines et les résultats seront examinés au Collège de Police ainsi qu’au Collège communal.

Pour rappel, des effectifs complémentaires seront mis en place sur le terrain dès demain, que ce soit à travers la Police, les Gardiens de la Paix et les stewards.

Une action continue du service de Prévention sera mise en œuvre par la même occasion et des contrôles réguliers seront opérés régulièrement.

Les commentaires sont fermés.