Obourg : fin d'année angoissante pour le personnel de la cimenterie

Obourg Cimenterie.jpg

La semaine dernière, Holcim annonçait la fermeture de son unité de broyage à Haccourt, en province de Liège, qui occupe 43 personnes. La Direction et les syndicats vont se rencontrer après les fêtes afin qu’un maximum de travailleurs puisse retrouver un emploi. De quoi susciter des craintes parmi les 229 salariés sur le site d’Obourg ? “ Il n’y a pas d’inquiétude de cette nature à avoir pour Obourg ”, rassure le patron du site, M. Daidone. Un avis que ne partage pas vraiment le syndicat CSC… “ Ce qui vient de se passer à Haccourt est tout de même surprenant, commente un délégué CSC, car la direction n’a jamais évoqué un tel scénario. ”

Si une restructuration n’est pas à l’ordre du jour pour le site d’Obourg, le personnel s’attend néanmoins à une année 2013 difficile. En effet, le groupe suisse Holcim a prévu de réaliser des économies dans toutes ses usines à travers le monde. Pour la Belgique, celles-ci se chiffreront à 22 millions d’euros à réaliser sur 2013-2014.

Outre les économies à réaliser, un autre dossier sensible est inscrit sur le calendrier 2013 : le projet Obesco2. Depuis trois ans, Holcim attend les autorisations de la Région wallonne pour ouvrir une nouvelle carrière de calcaire sur des terrains situés à cheval sur Antoing et Tournai. Celle-ci permettrait d’alimenter l’usine d’Obourg où les gisements actuels seront épuisés d’ici 2020. Alors qu’une décision de la Région wallonne était attendue pour mars 2012, le dossier a fait l’objet de nouvelles études en raison d’un problème de gestion des eaux souterraines. Interrogé la semaine dernière au parlement wallon par Savine Moucheron, députée cdH, le ministre Philippe Henry a répondu: “ La nappe phréatique concernée par la zone fait l’objet de fortes pressions. Il y a lieu de prendre toutes les précautions nécessaires avant d’octroyer de nouveaux permis susceptibles d’avoir un impact additionnel sur cette ressource. La décision des fonctionnaires compétents doit intervenir au plus tard en janvier 2013 ”.

Les commentaires sont fermés.