Sport - Page 2

  • Havré - Obourg - Saint-Denis : Comment éviter les contrôles de vitesse annoncés pour ce jeudi 17 avril ? ?

    radar.png

    La meilleure façon de les éviter est de respecter les limitations de vitesse !

    Néanmoins pour les pressés, l'application WAZE (elle est gratuite !) sur android devrait vous être très utile !

    https://play.google.com/store/apps/details?id=com.waze&hl=fr

    Bonne route !

     

  • Mons : Le premier Jumping International !Tout le programme ici.

    jumping.jpg

    Le premier Jumping International se déroule de ce jeudi 4 au dimanche 7 juillet à Ghlin à l'hippodrome de Wallonie-Mons.

    http://www.jumpinginternationalmons.com/

  • Devenez Ambassadeur de Mons 2015 en un clic ! (info ici)

    mons 2015.jpg

     

    Toutes les infos pour devenir Ambassadeur de Mons culture 2015, c'est ici :

     

    http://www.mons2015.eu/fr/take-part/ambassadors/

  • Havré : Alexandre est Champion !

    alex.jpg

    Au bout d’un an et demi de passion, Alexandre a eu l’initiative de s’inscrire à son premier championnat, dimanche 21 avril à Namur, dans un local de la faculté de médecine vétérinaire, sur invitation d’un couple d’étudiants.

    Classé 26 e  sur 33 participants (il était le plus jeune des participants ados et étudiants), affichant 26 secondes 5 centièmes comme meilleur temps, il a été parmi les 25% de participants éliminés, mais qu’à cela ne tienne : « cette journée fut la plus belle de sa vie, depuis sa naissance», comme il l’a dit à sa maman !

    Prochaine participation : mystère. Alexandre partage tout de même sa vie entre l’école, et son autre passion : le Taekwon do.

    Et le 4 mai, il participera à un concours international de jeux mathématiques à Mouscron.

    « Tout a commencé voilà un an et demi », raconte-t-il. « Dans la chambre de papa du temps où il était adolescent, ma grand-mère avait retrouvé un Rubik’s cube datant des années ’80. Elle me l’a donné. J’ai été intrigué et intéressé par le problème mathématique à résoudre. Pour approfondir ma connaissance, je suis allé sur Internet, et j’ai découvert les techniques pour le résoudre sur deux sites : playnet cube, et Francocube.»

    Le concours de Namur, il a voulu y participer dans la seule catégorie « 3X3X3. » L’objectif était de résoudre l’énigme en un temps record.

    Pourtant, Alexandre manie déjà la pyramide, le dodécaèdre (12 faces), qu’il résout en cinq minutes, et les cubes présentant jusqu’à 7X7X7 carrés.

    « Il y a des techniques à mémoriser, et appliquer à chaque cas pour y parvenir. J’étudie en ce moment les méthodes rapides de Fridrich, » nous dit le mathématicien en herbe.

    Le Rubik’s cube, il l’a dans la peau ! Top chrono : tout en bavardant, en écoutant sa maman nous relater le compte-rendu de la journée de championnat, Alexandre résout problème sur problème avec une rapidité déconcertante. « J’ai besoin de 15 minutes pour le 7X7X7, c’est parfois long », sourit-il !

    Pas question toutefois que la passion du Rubik’s cube prenne le pas sur les études. «Il peut y jouer maximum une heure par jour. Après les devoirs», sourit sa mère.

    Alexandre a la bosse des maths, on l’aura compris. C’est bien simple : ce gamin à haut potentiel a quitté la cinquième primaire au bout de trois mois, pour gagner les bancs de la sixième, en décembre.

    En septembre, c’est sûr: il fera les mêmes études que Dorian, son grand frère de 13 ans qui est en latin-maths, et qui est, lui, davantage passionné par le jeu d’échecs.

    Les deux jeunes suivent les traces de leurs parents, Pascal et Sylvie, qui ont eu respectivement en secondaire, 9 et 11 heures de maths par semaine. Il est cardiologue et elle, médecin du sport. Les cerveaux scientifiques ont de l’avenir!

  • Un nouveau Stade Tondreau ... Comment trouver l'argent ?

    stade tondreau.jpg 

    VALENCIENNES La problématique liée au stade Tondreau et le coût estimé pour terminer les travaux dépassent le strict cadre montois.

     

    La preuve, Eric Thiébaut, député-bourgmestre de Hensies mais surtout président du PS de Mons-Borinage, et l’échevin des Sports montois, ont été reçus hier matin au stade du Hainaut de Valenciennes par les dirigeants du club et les élus locaux. But de la rencontre : visiter le stade, certes, mais surtout imaginer une piste de financement sur base de l’exemple nordiste.

     

    De par ses contacts avec les Valenciennois, Eric Thiébaut a en quelque sorte ouvert les portes du stade à son collègue montois.

     

    “Je suis moi aussi un amateur de football et en tant que tel, je sais qu’un grand club profite à toute une région et que son stade est un espace de rencontre.” Loges affichant un taux d’occupation de 100 %, moyenne de spectateurs à la hausse, équipe stabilisée sportivement : la visite du stade du Hainaut à laquelle nous avons assisté n’a fait que justifier par A + B les exigences de la direction montoise. Mais…

     

    Alors que l’enceinte valenciennoise a coûté la bagatelle de 85 millions d’euros, la Ville n’a pas déboursé un cent.

     

    Ce sont la communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole, à concurrence de 65 millions, ainsi que le conseil régional, à hauteur de 20 millions, qui ont financé les travaux. “À Valenciennes, on a voulu donner une dimension régionale au projet, qui n’est pas porté par la ville mais par la région”, souligne Eric Thiébaut. “Il ne doit pas en aller autrement chez nous, tout comme Mons 2015 ne concerne pas uniquement la Ville de Mons.”

     

    “Dans la mesure où le montage financier réalisé à Valenciennes ne semble pas transposable en Belgique, je reste persuadé de la nécessité d’un partenariat public-privé pour le stade de Mons”, poursuit le socialiste qui, avec beaucoup de prudence, a balayé d’un revers de la main l’éventualité de retrouver deux clubs régionaux en D1. La finition du Tondreau sera-t-elle liée à un projet englobant le club de Boussu Dour ?