• Doudou 2013 : Demandez le programme ! (toutes les infos ici.)

    doudou 2013.jpg

    Jeudi 23 mai
    • 16h00 Animation : 14ème "Le Doudou s'ouvre partout…" - Grand-Place (Piazza)

    Vendredi 24 mai

    • 18h00 Concert de carillon - Beffroi
    • 19h30 Soirée de poésie en l'honneur des littérateurs montois, organisée par les Montois Cayaux - R.T.B.F. Hainaut - Auditorium Abel Dubois
    • 20h30 Concert-promenade par la Musique militaire de Bulgarie - Harmignies
    • 20h45 Concert-promenade par la Musique militaire d'Ukraine - Ghlin
    • 21h00 Animation musicale - Marché-aux-Herbes
    • 22h00 Grand concert gratuit organisé par Sud Radio - Grand-Place

    Samedi 25 mai

    • 11h00 Concert par la Musique militaire de Bulgarie - Faculté polytechnique de Mons
    • 11h00 Concerts-promenades par les Musiques militaires : Ukraine (Saint-Denis); Danemark et Suède (Saint-Symphorien); Grèce (Hyon)
    • 11h00 Concert de Carillon- Beffroi
    • 14h30 - 18h00 Exposition du chef de sainte Waudru et des objets du Lumeçon- Collégiale Sainte-Waudru
    • 16h55 Cortège en vue de confier au Collège communal la châsse et les lances de saint Georges
    • 17h05 Cortège en vue de demander, au nom du Collège communal, la châsse et les lances de Saint-Georges - Hôtel de Ville vers l'église Sainte-Elisabeth.
    • 17h35 Dépôt de fleurs au Mémorial Marcel Gillis - Jardin du Mayeur
    • 17h50 Cortège du Magistrat et de la Confrérie de saint Georges - Grand-Place (Cour de l'Hôtel de Ville) vers la collégiale Sainte-Waudru
    • 18h15 Cortège des personnages du Lumeçon conduit par le Président de la Procession - Collégiale Sainte-Waudru vers l'Hôtel de Ville
    • 18h30 Intronisation de Saint-Georges, Répétition du combat dit "Lumeçon"- Cour d'Honneur de l'Hôtel de Ville
    • 18h30 Départ du 34e Rallye Ballons (pour tous véhicules) - Place Léopold (face à la gare)
    • 19h00 Cortège de retour à la Collégiale conduit symboliquement par l'Echevin des Fêtes afin d'y laisser le Dragon - Hôtel de Ville vers la Collégiale Sainte-Waudru.
    • 19h30 Concerts-promenades par les Musiques militaires: Grèce (Spiennes) et Italie (Nimy)
    • 20h00 Descente de la Châsse de sainte Waudru- Collégiale Sainte-Waudru
    • 20h00 Concert de carillon - Beffroi
    • 20h30 Concert par la Musique militaire d'Ukraine - Le Roeulx
    • 21h00 Concert d'ouverture par la Musique militaire de Belgique- Grand-Place
    • 21h00 Concerts-promenades par la Musique militaire de Bulgarie (Villers-Saint-Ghislain)
    • 21h00 Animation musicale - Marché-aux-Herbes
    • 21h15 Concert-promenade par la Musique militaire d'Italie - Jemappes
    • 22h00 Retraite aux Flambeaux- Bas de la rue de Nimy
    • 23h00 Animation par la Musique militaire de Danemark et de Suède - Grand-Place

    Dimanche 26 mai

    • 7h45 Messe solennelle de la Trinité - Collégiale Sainte-Waudru
    • 8h20 Cortège de Saint-Georges - Hôtel de Ville vers la Collégiale Sainte-Waudru
    • 8h30 Concert de carillon - Beffroi
    • 8h30 Cortège des personnages du Lumeçon - Hôtel de Ville vers collégiale Sainte-Waudru
    • 8h45 Pose de la Châsse sur le Car d'Or et sortie du Car d'Or - Collégiale Sainte-Waudru
    • 9h00 Cortège des personnages du Lumeçon - Collégiale Sainte-Waudru vers Hôtel de Ville
    • 9h15 Départ du cortège de la " Confrérie Dieu et monseigneur saint Georges " - Hôtel de Ville vers collégiale Sainte-Waudru
    • 9h30 Procession multiséculaire du Car d'Or - En centre-ville - Départ de la Collégiale Sainte-Waudru
    • 9h35 Concert de carillon - Beffroi
    • 11h35 Cortège des personnages du Lumeçon - Hôtel de Ville vers la collégiale Sainte-Waudru
    • 12h00 Montée du Car d'Or - Rampe Sainte-Waudru
    • 12h10 Rentrée du Car d'Or dans la Collégiale Sainte-Waudru - Haut de la Rampe Sainte-Waudru
    • 12h22 Concert de carillon - Beffroi
    • 12h25 Descente de la rue des Clercs
    • 12h30 Combat dit "Lumeçon" - Grand-Place
    • 12h55 Concert de carillon - Beffroi
    • 16h30 53e Festival International de Musiques militaires - Stade de football Charles Tondreau, avec les formations suivantes : Danemark, Bulgarie, Grèce, Italie, Ukraine, Belgique (Force aérienne). En attraction: la Suède.
    • 21h00 Animation musicale - Marché-aux-Herbes
    • 21h30 Concerts non-stop par toutes les Musiques militaires - Grand-Place

    Lundi 27 mai

    • Journée Braderie monstre - En ville
    • 10h00 Concert de carillon - Beffroi
    • 11h15 Concert par la Musique royale de la Force navale belge -Conservatoire Royal de Musique (rue de Nimy)
    • 12h00 Concert-promenade par la Musique militaire d'Italie - Grand-Place vers rue des Clercs et collégiale Sainte-Waudru
    • 14h00 Tir à l'arc "Spécial Ducasse" organisé par les " Archers de Saint-Denis " - Place du Parc
    • 14h30 Concert-promenade par la Musique militaire de Grèce (Mons - Place du Parc)
    • 15h00 Concerts-promenades par les Musiques Militaires: Ukraine (Mons - Marché-aux-Poissons) et Grèce (Hyon)
    • 15h30 Concerts-promenades par les Musiques militaires: Danemark et Suède (Havré) et Belgique (Harveng)
    • 16h00 Eliminatoire Grand Prix Maistriau de balle pelote - Place de Saint-Symphorien
    • 21h00 Parades par les Musiques militaires - Grand-Place
    • 21h00 Animation musicale - Marché-aux-Herbes

    Mardi 28 mai

    • Journée Braderie monstre - En centre-ville
    • 13h00 Grand concours de dessins d'enfants " Le Doudou en couleurs " - Grand-Place
    • 15h00 Finale du Grand Prix Maistriau de Balle pelote : Place de Saint-Symphorien
    • 15h00 Concerts-promenades par les Musiques militaires: Belgique (Ghlin - Barrière) ; Bulgarie (Mons - Parc du Bois de Mons) et Ukraine (Mons - Bonne Maison de Bouzanton)
    • 15h30 Concerts-promenades par les Musiques militaires : Grèce (Mons - Messines) et Italie (Cuesmes - Place)
    • 19h00 Concert-promenade par la Musique Militaire de Danemark et Suède - Flénu
    • 20h30 Parades par les Musiques militaires - Grand-Place
    • 21h00 Animation musicale - Marché-aux-Herbes
    • 22h35 Spectacle final par toutes les Musiques militaires - Grand-Place
    • 22h45 Feu d'artifice - Grand-Place

    Samedi 1er juin

    • 17h45 Cortège des personnages du Petit Lumeçon - Collégiale Sainte-Waudru vers l'Hôtel de Ville
    • 18h00 Répétition du Petit Lumeçon - Cour d'Honneur de l'Hôtel de Ville

    Dimanche 2 juin

    • 10h00 Distribution des t-shirts de la corde du Petit Lumeçon - Place du Parc
    • 12h00 Ouverture, au petit public, des zones autour de la corde - Grand-Place
    • 12h22 Concert de carillon - Beffroi
    • 12h25 Départ du cortège du Petit Lumeçon - Hôtel de Ville vers la Grand-Place, via la rue d'Enghien
    • 12h30 Petit Lumeçon - Grand-Place
    • 14h00 Cortège de retour de la châsse et des lances de saint Georges à l'église Sainte-Elisabeth; et de retour des dragons à la collégiale Sainte-Waudru
    • 17h45 Remontée de la Châsse de sainte Waudru (précédée de la Messe) - Collégiale Sainte-Waudru
  • Sécurisation du quartier de la gare de Mons ... bilan.

     quartier de la gare.jpg          

    Nicolas Martin, Bourgmestre ff de Mons a présenté à la presse ce 14 mai 2013 son plan de sécurisation et d’amélioration du quartier de la gare de Mons. Le message est ferme et clair.

    Rappelons que l’objectif de ce plan d’action est de rétablir la sécurité, la propreté et la convivialité dans le quartier de la gare et singulièrement d’améliorer le cadre de vie des habitants et des commerçants ; de rétablir l’attractivité du quartier de la gare pour les investissements privés en logement, commerces, bureau et hôtels ; de stopper l’effet ghetto qui s’y développe et de préparer le quartier à l’aménagement des grands projets tels que la nouvelle gare et son parking, le centre des congrès et les nouveaux complexes hôteliers.

    C’était la première fois qu’une action de cette ampleur, impliquant transversalement les équipes communales de différents services (logement, urbanisme, population, prévention, régie foncière, économie, gestion centre – ville, APS, cellule incivilités et travaux) et de la Police, était mise sur pied.

    Pas juste un "One Shot"

    S’il s’agissait de montrer aux médias le travail voulu par le Bourgmestre ff, il faut savoir que les différents services impliqués, tant la police que les services communaux, régionaux et fédéraux, ont déjà travaillé en amont et poursuivront leur travail de manière systématique dans le périmètre du quartier de la gare.

    Ainsi, depuis le mois de janvier de cette année, Nicolas Martin s’est employé à rencontrer les différents services de la Ville et les officiers de la police ; de même que les commerçants et habitants du quartier, ainsi que le Parquet, également associé à cette opération.

    Cette approche menée avec les acteurs de terrain porte donc à la fois sur la prévention, la répression et l’investissement public. Elle débouchera sur la création d’un comité de suivi permanent du quartier de la gare.

    Le périmètre concerné comprend l’axe commerçant de la gare (Rogier, Léopold II, Louise, Petite Guirlande, Masquelier, Athénée, Capucins, Grand Rue non piétonne), ainsi que les rues Terre du Prince, de Bertaimont, Lamir, de la Petite Boucherie et Notre Dame.

    Les actions menées portent sur les domaines suivants :
    1. LA SECURITE (création d'une patrouille spéciale "gare")
    2. LES COMMERCES (contrôle de commerces ciblés)
    3. LE LOGEMENT – L’URBANISME (inventaire et contrôle des immeubles "boîtes-aux-lettres")
    4. LA PREVENTION
    5. L’EMBELISSEMENT DU CADRE DE VIE
    6. L’ENCADREMENT SOCIAL ET LA POLITIQUE D’INTEGRATION

    Par ailleurs, rappelons que le commissariat de proximité du centre – ville de Mons établira ses quartier au 1er semestre 2014 en plein cœur du quartier de la gare de Mons, à la Place Louise.

    Bilan chiffré de l'opération du 14 mai:

    • 1 saisie d’un pacson de stupéfiants ; 65 personnes contrôlées ; 45 véhicules contrôlés (1 défaut d’assurance ; 2 défauts de contrôle technique ; 10 perceptions immédiates pour infractions diverses) ;
    • 11 personnes en séjour illégal (procédure office des étrangers en cours) ;
    • 1 contrôle d'une personne recherchée par la police dans le cadre de trois dossiers incivilités ;
    • 3 saisies douane ; 1 contrôle comptabilité à planifier ; 1 PV douane (contrebande alimentaire ou boissons) ;
    • 3 PV Onem (travail au noir ou non respect de la législation relative aux contrats de travail) ;
    • 1 avertissement Afsca ; 1 PV Afsca (non traçabilité des aliments ou problème d’hygiène) ;
    • 1 avertissement SPF (non affichage des prix) ;
    • 1 PV ONSS (Travail au noir).

    Une évaluation de ce plan « gare » sera organisée dans quelques semaines et les résultats seront examinés au Collège de Police ainsi qu’au Collège communal.

    Pour rappel, des effectifs complémentaires seront mis en place sur le terrain dès demain, que ce soit à travers la Police, les Gardiens de la Paix et les stewards.

    Une action continue du service de Prévention sera mise en œuvre par la même occasion et des contrôles réguliers seront opérés régulièrement.

  • Obourg : C'était la fête à Obourg ce samedi 11 mai 2013 ... la fête des voisins. (photos)

    fête obourg 2013.11.png

    Ce samedi 11 mai c'est Léonardo, le coiffeur du village et son épouse, Caroline qui ont lancé l'invitation aux habitants du quartier de la Brisée à venir faire la fête.

    Le mauvais temps n'aura donc pas eu raison, le fête s'est déroullée dans une excellente ambiance, une fois de plus cette initiative aura permis à de nombreuses personnes de faire connaissance.

    fête obourg 2013.1.png

    fête obourg 2013.2.png

    fête obourg 2013.3.png

    fête obourg 2013.4.png

    fête obourg 2013.5.png

    Merci à Caroline et Léonardo ainsi qu'aux participants.

     Groupe Facebook consacré à Mons culture 2015 - Havré, Obourg et Saint-Denis (territoire n°6) : ici http://www.facebook.com/home.php?ref=home#!/groups/194194...

  • C’est l’ Doudou à Obourg-Saint-Denis !

    doudou 2013.jpg

    A l’occasion des festivités du DOUDOU, Les sections d’Obourg et de Saint-Denis bénéficient d’une décentralisation du Festival International de Musiques Militaires de Mons.

     

    Une belle occasion pour tous les habitants de «faire DOUDOU» dans leur quartier.

     

    Cette année, Bruno ROSSI Conseiller Communal, Madame Marcelle Ypersiel Déléguée ainsi que les Président et membres de Présence et Action culturelles et Jeunes et Solidaires d’Obourg accueillent l’Ukraine sur la place de Saint-Denis le samedi 25 Mai à 11h00.

     

    Ce sont près de 50 musiciens qui composent «The Orchestra of 194 Pontoon-Bridge Regiment » placé sous la Direction du Major Bodgan Vassilievitch ZADOROJNY .

     

    Soutenez Mons culture 2015 - Havré,Obourg et Saint-Denis ici : http://havre-obourg-saint-denis.blogs.sudinfo.be/archive/2013/05/06/mons-culture-2015-territoire-n-6-havre-obourg-et-saint-denis.html

  • Havré : communiqué de presse : Eric Dubois réagit aux "allégations" des responsables d'Hygéa.

    Hygéa 2.jpgTexte intégral de Mr Eric Dubois.

     

    Chers amis et riverains,

    Il n’est pas dans mes habitudes de réagir aux allégations des responsables d’HYGEA mais les dernières déclarations de Madame Brunelle dans la presse (la DH du 30 avril) m’incitent toutefois à prendre mon clavier pour rétablir certains faits.

    Si certaines déclarations vous ont surpris, c’est normal, nous aussi !

    Cela peut venir de plusieurs raisons : Soit elle n’a pas lu l’étude d’incidences et le permis unique, soit elle passe trop de temps à se faire photographier devant un gros tas d’immondices à ciel ouvert, ce qui altère sa raison, soit elle s’entraîne pour le prochain festival du rire de Rochefort !

    En tous les cas, cela relève d’une communication bien orchestrée visant à intoxiquer l’analyse des décideurs politiques et de ceux qui auront à souffrir de ce projet nauséabond : les riverains !

    J’ai, moi aussi, suivi des cours de communication et sait interpréter ce qui est dit. Une déclaration de Madame Brunelle dans l’article de la DH du 30 avril m’a choqué parce qu’elle est insidieuse :

    Pour l’heure, à l’Hygea, on attend la réponse du ministre. “Nous souhaitons que la réponse arrive au plus vite parce que, sans cela, nous ne pouvons pas lancer le cahier des charges. Les premiers travaux sont ceux qui doivent justement réduire les nuisances actuelles.”

    Par cette déclaration anodine, Madame Brunelle insinue simplement qu’à cause des recours introduits par le Comité, HYGEA prend du retard dans ses travaux et que si cela sent mauvais l’été prochain, ce sera uniquement la faute du méchant Comité des Bruyères !

    Nous savions que Madame Brunelle était forte pour trouver des excuses mais alors là, elle mérite une médaille d’or !

    En voici une autre :

    “Ces réunions ont pour objectif de présenter le projet mais s’ils n’acceptent pas le lieu du projet, on aura du mal de sortir de cette impasse. Lorsque nous aurons démontré qu’il n’y aura pas de nuisance, ils pourront dire que ce projet a sa raison d’être.”

    Là, il y a forcément un gag mais je ne l’ai pas compris. N’a-t-elle pas confondu le premier mai avec le premier avril ? Nous sommes tous très bien placés pour savoir qu’elle n’est pas forte en calendrier depuis qu’elle gère les tournées...

    Ensuite, je lis partout dans les journaux « qu’une réunion est prévue prochainement avec les riverains » mais qu’il fallait attendre que le nouveau Conseil d’Administration d’HYGEA soit installé.

    Je réponds tout d’abord à cela que je ne suis pas au courant d’une telle réunion. Ensuite, je réponds « un jour peut-être » mais dans l’agenda du Comité de Défense des Bruyères, ce jour ne devrait être qu’après avoir utilisé tous les moyens juridiques possibles. Ce jour ne me semble donc pas encore venu et ne viendra peut-être jamais, n’en déplaise à Madame Brunelle !

    Ensuite, une réunion pour quoi faire ? Négocier ? Nous avons essayé de le faire dès le projet HYGEA lancé mais à ce moment de la procédure, nous avons été considérés comme des petits rigolos dont on pourrait facilement balayer les idées et alternatives dans une pseudo étude d’incidences (que nous appelons plutôt un « scénario hollywoodien »). Un moment où notre seul droit d’exprimer nos idées était par un simple courrier !

    Oui mais voilà, aujourd’hui, au travers de leur étude d’incidences, nous avons décortiqué leur projet et il est bourré d’incohérences que nous dévoilons. Aujourd’hui, la CCAT nous donne raison et à eux, tort.

    Aujourd’hui, nous avons déposé un recours et nos arguments sont reconnus pertinents. Et demain, avec l’aide des riverains au travers de l’opération ECOTHON, nous aurons encore le droit de nous tourner vers le Conseil d’Etat si besoin est !

    Alors, négocier quoi, avec qui et devant qui ? Nous trouvons qu’un débat bien arbitré, devant une audience concernée (la presse, la télévision, les riverains, les mandataires politiques) serait beaucoup plus pertinent qu’une simple réunion à sens unique où l’on entendra leur vérité, ce que j’appelle poliment des non-vérités !

    Nous savons, Madame Brunelle et moi qu’elle ne dit pas la vérité et que, contrairement à elle, nous avons des preuves de tout ce que nous avançons depuis bientôt 20 ans. Ce sérieux est d’ailleurs reconnu par l’ensemble de nos interlocuteurs, le dernier en date étant la CCAT montoise.

    Quand Madame Brunelle dit qu’ils ont étudié notre proposition alternative, nous répondons que ce n’est pas la vérité. Et si ce n’est pas la vérité,…

    La preuve se trouve à la page 192 et à la page 199 de l’étude d’incidences.

    « Les zones Ghlin Baudour Nord et Sud sont situées à environ 10 km à vol d’oiseau, à l’Ouest du centre de gravité, c’est-à-dire en dehors du périmètre d’investigation ; » (Page 192 de l’EI)

    « Sur base des différents critères analysés, nous avons pu mettre en évidence que le site d’Havré se situe à proximité du centre de gravité et est compris dans le périmètre d’investigation défini pour la recherche d’alternatives de localisation. A l’inverse, les terrains libres relevés dans le zoning de Ghlin - Baudour sont éloignés du centre de gravité et ne sont pas repris dans le périmètre d’investigation »

    Quand Madame Brunelle ou Monsieur Urbain affirme que tous les déchets seront confinés dans des bâtiments fermés et qu’aucune dispersion d’odeur ne pourra se produire, ils ne disent pas la vérité.

    La preuve de cette « non-vérité » se trouve à la page 52 du permis unique et à la page 136 de l’étude d’incidences.

    Le hall de transfert des ordures ménagères brutes sera mis en dépression durant les heures d’inactivité. L’air extrait sera traité sur un biofiltre. En période d’activité, les installations de traitement (de l’air) ne fonctionneront pas et les portes seront maintenues ouvertes.”

    La deuxième preuve se trouve à la page 146 du permis unique. Il s’agit d’un paragraphe obligeant que les bâtiments de stockage et d’exploitation d’usines susceptibles de dégager des odeurs incommodantes pour les riverains soient couverts et fermés. Ce paragraphe figure bien dans le permis unique…mais a été barré ! Pourquoi cela ? Parce qu’en supprimant ce paragraphe, l’on pourra faire tout et n’importe quoi en respectant ce qui est défini dans le permis unique.

    Il semble donc que Madame Brunelle soit aussi douée pour dire la vérité que pour programmer un GPS d’un camion chargé de ramasser les sacs poubelle…

    Allez, passons à autre chose de plus honorable que ces mesquineries !

    Ce qui leur fait mal, c’est que nous avons découvert tout ce qui clochait et était dissimulé dans les mille pages de l’étude d’incidences et ses annexes. C’est aussi que le Comité fait le tour de toutes les instances pour les révéler et que beaucoup comprennent que ce projet se terminera par une catastrophe si l’on persévère dans la logique de la fuite en avant.

    Il est quand-même surprenant que ces gens, soi-disant spécialistes, nous prétendent qu’économiquement, notre alternative n’est pas valable alors qu’ils n’avancent aucun chiffre, si ce n’est les 40 premiers millions qu’ils investiront dans ce projet. Nous disons « premiers » car l’expérience nous a démontré que des dépassements de budget allant parfois jusqu’à 50% (54% à Montpellier) se produisent partout à cause de la non-efficacité des systèmes de traitement de l’air et des nuisances intolérables dégagées par ce type d’usine.

    Alors, chers riverains, croyez-bien que votre Comité de Défense agit partout où il le peut et ne néglige aucun élément pour défendre votre cadre de vie.

    Nous verrons d’ici peu ce que décidera le Ministre Henry sur cet « excelllllent projet » !

     

    Eric Dubois